Tout savoir sur la police de New York : le NYPD

Découvrez les shootings photo New York en français

Sur cet article sur la police de New York, le New York Police Department (NYPD), j'ai fait appel à un expert sur le sujet, en l'occurence Sébastien Frémont (à droite sur la photo ci-dessus), qui vient d'ailleurs tout juste de sortir un livre sur le NYPD.
Il répond à mes questions afin de tout savoir sur cette police de NYC.

Bonjour Sébastien, alors après être l’expert français des pompiers de New York, tu l’es aussi avec les policiers du NYPD ?

Je ne sais pas si je suis un expert comme tu le prétends, mais il se trouve que je me passionne et que je connais plutôt bien l’organisation des services d’urgence et de secours Américains, et ceux de New York en particulier, pour m’y rendre régulièrement et même plusieurs fois par an autant que je le peux. J’ai la chance de compter plusieurs amis et de nombreuses connaissances tant chez les pompiers que parmi les policiers de la ville.

nypd times square  SUV Ford Explorer

Les jours d’affluence, ce sont 400000 personnes qui se pressent à Times Square. Stationnés au cœur du quartier le plus touristique de New York, les SUV Ford Explorer du Critical Respond Command témoignent d’une présence des forces de l’ordre dissuasive et rassurante.

Peux-tu nous donner les grandes lignes historiques du NYPD ?

On ne peut pas dire que l’instauration de la police de New York s’est déroulée dans l’apaisement. C’est une ordonnance municipale du 23 mai 1845 qui a officialisé la création du New York Police Department dont l’organisation s’est rapidement inspirée de celle de la police de Londres, en adoptant une structure paramilitaire. Mais les débuts furent pour le moins agités, avec l’émergence d’une force métropolitaine, soutenue par l’administration d’Albany, la capitale de l’état de New York, opposée à une police municipale, soutenue par le maire de New York, qui va entrer en résistance. La rivalité entre les deux services est exacerbée et attisée par deux gangs ennemis qui prennent parti pour les deux forces en présence. Dans une ville tiraillée entre deux polices davantage préoccupés à étendre leur influence respective sur les commissariats de la ville qu’à faire la guerre aux délinquants, la criminalité est galopante. S’en suivent des épisodes peu glorieux jalonnés d’émeutes, de violences policières et de corruption. C’est alors Théodore Roosevelt qui va y mettre bon ordre à la fin du XIXe siècle. Dès lors, la police de New York va voir son organisation se moderniser, rendue nécessaire par l’expansion de la ville qui, avec l’absorption de Brooklyn en 1898, compte désormais plus de trois millions d’habitants et s’étend sur 830 km². C’est à cette période que le NYPD va prendre son véritable essor et se professionnalise réellement. La Prohibition entre 1919 et 1933, puis l’arrivée du fléau de la drogue dans les années 1970 qui s’amplifie les deux décennies suivantes, plongent la ville et sa police dans la récession.

Photo de policiers du NYPD en 1928.
©policemag.com

Mais à partir de 1994, la ville va connaître un brutal revirement de situation, passant de l’insécurité à la sérénité, grâce à l’arrivée du maire Rudolph Giuliani. Dès lors, l’édile charismatique va durablement marquer de son empreinte l’histoire contemporaine du NYPD, en impulsant une politique de tolérance zéro, plus connue sous le nom de politique du carreau cassé. Les effectifs des policiers en tenue atteignent progressivement 42 000 membres et vont se réapproprier la rue, chassant la prostitution de Times Square et sécurisant le métro, au point que de nos jours, le réseau du New York City Subway compte parmi les plus sûrs des grandes métropoles du monde. Mais l’histoire contemporaine de la police de New York, c’est aussi la tragédie des attentats du 11-Septembre 2001, au cours de laquelle 23 policiers du NYPD ont perdu la vie lorsque les tours jumelles du World Trade Center se sont effondrées. De nos jours, la lutte contre le terrorisme est devenue une priorité absolue des autorités de la ville, tandis que plus de 2000 policiers du NYPD s’y consacrent chaque jour pour assurer la sécurité de leurs concitoyens et des visiteurs.

Casque nypd arme times square

Casque lourd rivé sur la tête, gilet tactique pare-balle garni de chargeurs pour le fusil d’assaut porté en bandoulière, armes de poing à la ceinture, les policiers du CRC prennent position devant les vitrines des magasins et scrutent le moindre comportement suspect.

Quel est le rôle du NYPD ?

New York a accueilli en 2017 près de 63 millions de visiteurs, un record ! Avec 767 000 Français qui s’y sont rendus l’année dernière, les ressortissants de l’Hexagone ne sont pas en reste. Eh oui chers French-Yorkers, vous aussi êtes de plus en plus nombreux à partir à sa découverte… Mais lorsque vous vous promenez à New York, peut-être êtes-vous étonnés de voir autant de policiers présents dans les rues. Dans une ville marquée à tout jamais par les attentats du 11 septembre 2001, les 36000 policiers du New York Police Department, relèvent chaque jour le défi d’assurer votre sécurité.
Se faire voir pour être vu ! Tel pourrait-on résumer en ces quelques mots la posture du NYPD. Dans ce domaine, la stratégie des autorités new-yorkaises consiste à assurer une présence visible et dissuasive dans les rues de la ville afin de rassurer le public et à décourager les criminels. Face à la menace permanente d’un attentat terroriste, les policiers du Critical Respond Command (CRC) se déploient sur les trottoirs de Times Square et déambulent au milieu de dizaines de milliers de touristes incrédules qui fréquentent les lieux chaque jour. Casque lourd rivé sur la tête, gilet tactique pare-balle garni de quatre chargeurs pour le fusil d’assaut porté en bandoulière, armes de poing à la ceinture, ils prennent ainsi position devant les vitrines des magasins, et assurent une présence policière pour le moins remarquée. Véritable démonstration de force, le dispositif mobile et volontairement ostensible se veut tout aussi impressionnant que dissuasif.

voleur nypd

Parmi les touristes incrédules, cet homme se livrait à des vols à l’étalage dans les boutiques de souvenir du quartier. Sa corpulence oblige les policiers à attacher quatre paires de menottes les unes aux autres afin de pouvoir l’entraver mains dans le dos. Il est ensuite rapidement exfiltré de ce quartier bon enfant pour être conduit, toutes sirènes hurlantes, au commissariat le plus proche.

Quel type de services composent le NYPD ?

Difficile de répondre en quelques lignes à cette vaste question. Il faut garder à l’esprit que le NYPD de nos jours, c’est une véritable petite armée qui compte 36000 policiers en uniformes et en civil, ainsi qu’une flotte de 10 000 véhicules, le tout pour un budget annuel gigantesque de 5,2 milliards de dollars ! Tandis que deux motards de la Highway Patrol au guidon de leur Harley-Davidson parcourent Manhattan alignés comme à la parade, les chevaux de la brigade équestre se font photographier par des touristes sur les trottoirs de Times Square ; les policiers d’élite de l’Emergency Service Unit débarquent de leur véhicule blindé fusil d’assaut en bandoulière, pendant que les bateaux de la brigade fluviale, aidés par des plongeurs qui se mettent à l’eau en sautant de l’hélicoptère qui les survole, portent secours aux passagers d’un avion de ligne qui a amerrit en urgence sur les eaux glaciales de l’Hudson River, ou encore qu’un maître-chien et son collègue à quatre pattes de la brigade canine sécurisent les couloirs du métro… C’est tout cela la police de New York, et bien plus encore !

staten island ferry nypd

Les ferries qui relient Staten Island au Sud de Manhattan pourraient constituer une proie facile pour des terroristes en quête de sensationnel. C’est pour cela que les vedettes rapides du NYPD (comme celle qui se trouve au bout de la flèche rouge sur l’image) les escortent dans leur traversée de la baie de New York.

A pied, en voiture, à cheval ou en bateau, la sécurité des touristes est un enjeu majeur, dans une ville qui met tout en œuvre pour faire reculer la criminalité et pour déjouer la menace terroriste. Dans ce contexte, chers French-Yorkers, même si le risque zéro n’existe pas, le NYPD relève chaque jour le défi d’assurer votre sécurité, pour que votre séjour soit une parfaite réussite, dans une ville dont la criminalité recule chaque année un peu plus.

cheval nypd

Du haut de sa monture, ce policier de la brigade équestre se prête bien volontiers au jeu des photographies aux côtés des touristes, tout en surveillant les abords grâce à une vue dégagée au-dessus de la foule.

Peut-on prendre en photo un policier ou se faire prendre en photo avec lui ?

Lorsqu’on leur en fait la demande poliment et gentiment, sans tenter de faire une image volée, les policiers se laissent bien volontiers prendre en photo aux côtés des passants, tout particulièrement dans les quartiers les plus touristiques. Avec un peu de chance, vous pourrez même peut être coiffer leur célèbre casquette… Le tout encore une fois, c’est d’être poli et courtois et de leur demander la permission de faire une photo.

Enfin tu peux bien sur nous parler de ton tout dernier ouvrage sur le NYPD. Peux-tu nous expliquer pourquoi tu l’as créé et qu’est-ce qu’il contient ?

J’ai déjà fait deux livres sur le Fire Department of New York et ses pompiers, deux sur New York et les attentats du 11-Septembre et deux autres consacrés à la police Américaine. J’avais très envie d’en faire un qui rendrait hommage aux femmes et aux hommes du New York Police Department. Alors après avoir sélectionné plus de 250 photos parmi des milliers que j’ai pu faire au cours de mes nombreux séjours, je me suis lancé dans le projet l’année dernière et voilà… mon livre « Police de New York » vient tout juste de paraître. J’ai souhaité faire la part belle à l’image dans ce livre de 160 pages tout en couleur, réparties en cinq chapitres.

Où pourra-t-on le trouver et l’acheter ?

Comme tous mes autres ouvrages, on peut se procurer mon livre « Police de New York » depuis le 6 juin dernier, dans tous les magasins de livres, sur les sites de vente en ligne, ou encore en le commandant en librairie.

Un grand merci à toi Sébastien. As-tu une dernière chose à ajouter sur le NYPD ou ton livre ?

En feuilletant les pages de cet ouvrage inédit, j’espère vous plonger au cœur de l’organisation du plus grand service de police des Etats-Unis. Alors revêtissez l’uniforme d’un policier de New York l’espace d’un instant, montez à bord de l’une de leur voiture de patrouille sur-motorisée et offrez-vous le rêve Américain le temps d’un livre en 160 pages… Alors bonne découverte à tous, chers French-Yorkers qui êtes, comme moi, des amoureux de New York.

nypd central park

Au cœur de Central Park, le poumon vert de Manhattan, les voitures de patrouille veillent sur la sécurité des promeneurs. En une vingtaine d’années, le NYPD a réussi à sécuriser ce parc emblématique qui couvre une superficie de 340 hectares.

Merci à toi Sébastien pour tous ces renseignements.

Pour ceux qui sont intéressés, vous pouvez donc retrouver son livre en librairie comme ici sur Amazon : https://www.amazon.fr/policedenewyork
POLICE DE NEW YORK, par Sébastien FREMONT
Collection « Au cœur de l’action »
Paru aux éditions E-T-A-I
Sortie publique : 6 juin 2018
160 pages, plus de 250 photos en couleur
Format : 24 x 27 cm
Prix : 35 €

Alex les bons plans

J'ai créé ce blog en 2008 pour vous aider à organiser votre voyage à New York de A à Z : formalités administratives, budget, planning, transport, logement, activités, services, bons plans... Je mets à votre disposition l'ensemble des infos utiles et pratiques qui vous permettront de préparer un voyage à la mesure de vos moyens et de vos envies ! Étant seul au départ mais ayant aujourd'hui une vraie équipe qui travaille avec moi, nous essayons de répondre à chacune de vos questions sur le blog, le forum, les mails et les réseaux sociaux. De plus depuis 2008, nous avons créé un guide papier, un livre photo, une application mobile, une agence de voyage (New York en français) proposant des visites guidées, des shooting photo...
Vous aimerez peut-être...

2 commentaires

  1. Neness dit :
    Bonsoir un petitessage sur la nypd- je fais partie des forces de l ordre française et mon petit plaisir est de discuter pendant mes vacances avec les confrères étrangers
    Concernant NY j ai décidé de venir avec un écusson afin de le troquer avec un policier américain- au pied du MSG j ai eu le plaisir d échanger quelques mots et de repartir après mon échange de trophées

    Petite précision: ils avaient un carton complet de l ancien écusson et avaient pour directives de les recycler auprès des touristes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *