News Covid-19 : Comment est New York et qu’en sera-t-il des prochains séjours ?

Info : article écrit par Caro.
Alex.

Habitant la Californie, j’ai pu aller à New York pour un séjour un peu particulier, effectué en temps de pandémie de Covid-19. La ville de New York a été le foyer principal des contaminations pendant de longues semaines. Les mesures prises par les autorités locales ont été très strictes, et la situation s’est améliorée. La ville est différente mais résiliente.
Je vais vous expliquer ici comment s’est passé mon séjour et quelles sont mes impressions.

La préparation au séjour

En temps de crise sanitaire, j’ai dû adapter la préparation à mon séjour. Tout d’abord, j’ai attendu que le gouverneur de l’Etat de New York (Andrew Cuomo) lève son obligation de Quarantaine de 14 jours. C’est un système qu’il a mis en place conjointement avec les gouverneurs du New Jersey et du Connecticut. Chaque individu voyageant depuis un Etat considéré à risque doit rester 14 jours confiné. La liste est mise à jour toutes les semaines et cela fait maintenant presque un mois que la Californie n’y est plus.

Le 28 septembre dernier, Cuomo a aussi rappelé que toute personne provenant d’un pays à risque (niveau 3), doit aussi faire cette quarantaine. Cela ne veut pas dire que les européens peuvent arriver sur le territoire américain s’ils respectent cette règle. Seuls 31 pays ne sont pas concernés et pour l’instant personne n’a idée d’une date de réouverture des frontières.

En voyant que le voyage se confirmait j’ai décidé de faire un test Covid. Avec mon assurance maladie, je me suis connectée vers 8h du matin sur le site internet et j’ai pris un rendez-vous à 12h40 le même jour, et il y avait de la place avant ! Le lendemain j’avais le résultat négatif. Donc au moins je sais que je suis partie “saine.

Dans la partie des préparatifs, j’ai aussi fait un planning. C’est très utile en temps normal, mais encore plus en ce moment avec les fermetures et ouvertures de lieux touristiques. Par exemple, l’observatoire One World devait être ouvert, et une fois sur place, je me suis rendue compte qu’il était fermé…

Le voyage en avion et l’arrivée à l’aéroport

Il faut savoir que toutes les compagnies n’appliquent pas les mêmes règles pour assurer la sécurité de ses voyageurs. Si quelques règles sanitaires sont imposées, il n’est pas obligatoire de bloquer une rangée ou siège. Delta, United et JetBlue bloquent le siège du milieu, mais pas American Airlines ! J’ai quand même pris cette compagnie, car c’était la plus adaptée au niveau des dates et durée de voyage.

Les passagers doivent porter en permanence leur masque lors du vol et il n’y a pas de service de restauration. On nous a distribué une petite bouteille d’eau et des biscuits en entrant dans l’avion. J’ai pris une précaution en plus en mettant une visière. Elle ne sert peut-être à rien, mais on va dire que j’étais un peu plus rassurée.

A l’arrivée à l’aéroport, tous les passagers doivent remplir un formulaire de santé en indiquant s’il a des symptômes ou été en contact avec une personne ayant le Covid-19. On doit inscrire nos coordonnées. Ce formulaire peut se remplir sur feuille ou via le site internet officiel.
J’ai opté pour la deuxième option. J’ai eu un feu vert que j’ai pu montrer aux agents en sortant de l’avion. Attention, cela ne m’exemptait pas de bien suivre les mesures de précaution comme le port du masque, la distanciation sociale et se laver fréquemment les mains. Tout au long du séjour, j’ai reçu des textos et appels de serveurs officiels pour s’assurer que je respectais bien ces mesures. On m’a même demandé si je respectais la quarantaine, or, je n’avais pas à la faire.

Comment est New York ?

Je ne vais pas mentir, oui, New York a changé. Il y a beaucoup moins de monde dans les rues et certaines enseignes sont fermées.


Mais bon, c’est un peu le cas de toutes les grandes villes du monde. Avec les restrictions sur les déplacements, le tourisme et les mesures de confinement, la ville s’est vidée de ses touristes et de ses habitants. Certains habitent à NY pour le travail, mais sans travail ou la possibilité de travailler depuis chez soi, on voit que beaucoup ont décidé de rentrer dans leur ville d’origine et économiser sur les loyers exorbitants de NY.

Les transports en commun sont aussi assez vides.


Cependant, il reste encore beaucoup de new-yorkais. Il faut aussi savoir que les attractions commencent à rouvrir. Les musées par exemple, ont l’autorisation d’ouvrir depuis fin août.
Les restaurants sont aussi ouverts depuis quelques mois, avec un service en terrasse. Depuis le 30 septembre, le service en salle est autorisé à hauteur de 25% de la capacité du restaurant. C’est un des changements positifs, certaines rues sont fermées à la circulation et se remplissent de terrasses improvisées Avec les beaux jours de l’automne, cela attire du monde.


On peut aussi voir des distributeurs de gel hydroalcooliques un peu partout.

Et il y a même des machines distribuant des masques et gel. Vous verrez souvent le sigle PPE ou Personal Protective Equipment.

La sécurité est un thème qui inquiète, et je dois dire que je ne me suis pas sentie en insécurité. Nous sommes rentrées tardivement un soir, et nous avions aussi une vue plongeante sur le City Hall. Nous n’avons rien vu de particulier. On a peut-être eu de la chance ou fait attention, mais je ne trouve pas la ville plus dangereuse ou sûre qu’avant.

Qu’en est-il des attractions ?

Les sites touristiques commencent à rouvrir, suivant un cahier des charges assez strict de la part des autorités. Il y a parfois des marques au sol pour espacer les personnes, comme au Vessel :

Ainsi qu’un sens de circulation à respecter à différents endroits tels que Chelsea Market pour éviter les contacts.


Mais finalement, je dirais que c’est le meilleur moment pour visiter certaines attractions car il n’y a personne. En ce moment il y a environ 500 personnes par jour pour visiter la Statue de la Liberté. Je dis ça pour ceux qui vivraient à NY ou aux Etats-Unis.


On a aussi mis moins de 10 minutes pour monter à l’Empire State Building, vers 18h00.


Il y avait plus de monde à The Edge, mais nous y sommes allées en plein milieu de l’après-midi.

Pour info, nous avions pris un pass, et il n’est pas nécessaire de réserver pour les attractions, même en temps de pandémie. Le seul souci que nous avons eu sur place, est que certaines activités semblaient disponibles selon les sites internet, et qu’au final, elles étaient fermées.

Comment seront les séjours à NY demain ?

Je n’ai pas de boule de cristal, NY a fortement souffert de la pandémie étant le foyer principal des Etats-Unis. La rigueur des mesures fait que la ville commence à s’éveiller peu à peu. Les foyers locaux de ces dernières semaines sont dans des quartiers résidentiels pas franchement touristiques.
La crise sanitaire exacerbe une crise économique et sociale, et pas qu’à NY. Beaucoup d’entre nous ont vécu les attaques du 11 septembre en direct, et la ville s’est relevée. Je n’ai pas de doute que ce sera le cas après cette pandémie.

Si certains lieux ont fermé ou sont en suspens, il y a beaucoup de constructions en cours. La ville se prépare à son renouveau avec notamment Little Island,

L’ouverture de nouveaux magasins comme celui de la MLB en face du Radio City Music Hall,

Ou le magasin Krispy Kreme à Times Square.

Depuis quelques mois, nous sommes habitués dans nos villes respectives à utiliser un masque, à respecter les mesures de distanciation sociale. Alors, à NY ce sera certainement pareil les prochains mois. Ce ne sera pas plus compliqué de visiter NY que d’aller faire ses courses 😉

Conclusion

Je ne regrette pas ce séjour qui m’a fait découvrir un autre NY. Cela fait 20 ans que je voyage à NY, je suis montée sur les tours jumelles, j’ai vu Ground Zero, j’ai été au One World Observatory. La ville ne cesse de se renouveler et de se réinventer. Je suis confiante pour l’avenir et je veux garder espoir. Pour l’instant prenons soin de nous et nous pourrons, je l’espère, voyager bientôt.

Caro

Si Bordeaux est ma ville de naissance, j'ai eu la chance de vivre en Espagne, Mexique, Belgique et maintenant en Californie. J'ai aussi été dans plus de 20 pays! Cela me fait de l'expérience en ce qui concerne les voyages! New York a été ma première destination lointaine en 1998 et j'aime toujours autant découvrir cette ville captivante qui ne dort jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 commentaires

  1. cathm dit :
    “Je suis confiante pour l’avenir et je veux garder espoir. Pour l’instant prenons soin de nous et nous pourrons, je l’espère, voyager bientôt.”

    Tout a fait d’accord avec toi Merci pour ce très bel article
    Bisous à toute l’équipe et encore merci pour ce merveilleux site
  2. Boulanger dit :
    Super..il me tarde de pouvoir y retourner…new York se relèvera…j en suis sûre..comme toutes les autres grandes villes…❤❤
  3. Parrot Virginie dit :
    J’ai 53 ans, c’est mon rêve depuis des années de découvrir New York, nous devions partir 3 semaines sur la côte nord-est en juillet dont 8 jours à New-York ! J’espère tellement pouvoir y aller en été 2021! Merci Caro de nous donner un peu d’espoir ! Merci pour ce superbe reportage ! I ❤️ NY, I ❤️USA!
  4. Carole dit :
    Merci Caro pour cet article clair et plutôt rassurant .
    Hâte de pouvoir y retourner !!!
  5. Brigitte dit :
    Merci Caro pour cette expérience peu commune à NY.
    Souhaitons que notre ville préférée se relève comme toutes les autres villes du monde et que nous puissions de nouveau voyager, découvrir et visiter de nouveaux endroits en toute sécurité.
    NY comme le monde se relèvera, soyons patients et continuons d’être prudents.
  6. Emmanuelle Suze dit :
    Merci Caro pour ce reportage. Hâte de pouvoir partir aux US
  7. Sand-Lucie dit :
    Un grand merci à toi, Caro, pour cet article si détaillé et qui nous redonne un peu d’espoir, finalement…
  8. Patrick BENAYOUN dit :
    Excellent article qui nous permet de revoir un peu New York, cette ville que nous aimons tous beaucoup.
    je suis sure que nous pourrons y retourner bientôt et que comme d’habitude, cette ville sera encore plus forte après cette nouvelle épreuve.
  9. DEGARDINS dit :
    Bonjour,
    Merci pour cet article, et j’avoue que je suis jaloux!! Je vous envie, je rêve d’y retourner avec ma famille. Cela doit tout de même faire bizarre de voir NYC si calme…
    Continuons tous nos efforts, et plus vite nous y retournerons!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *